Investissement locatif

Les avantages de l’investissement locatif

Les investisseurs se demandent s’il est toujours intéressant d’investir dans l’immobilier locatif. La plupart d’entre eux sont des particuliers, voire des primo-accédants ambitieux désireux de s’enrichir avec la pierre. Ils ont raison de vouloir franchir cette étape, car les avantages d’un investissement locatif sont nombreux. Décryptage !

Des rendements locatifs dépassant les 10 %

L’objectif principal visé par les investisseurs immobiliers reste la rentabilité. On peut dire que les immeubles implantés dans certaines villes y répondent parfaitement. Plus concrètement, un appartement acheté 200 000 € et loué 750 € par mois génère un rendement locatif annuel de 4,5 %.

Pour rappel, la formule pour calculer la rentabilité brute d’un bien immobilier est la suivante : loyer mensuel x 12/prix d’acquisition x 100.

Il est tout à fait possible de générer un rendement locatif supérieur à 10 % en investissant dans des immeubles de rapport. Il s’agit d’un actif immobilier constitué de plusieurs appartements. Ils sont très lucratifs, certes, mais le prix d’achat des immeubles entiers sera conséquent. C’est notamment le cas dans les grandes villes françaises.

D’autres solutions d’investissement plus rémunératrices existent sur le marché de la pierre. Parmi elles, on peut citer notamment la location meublée et la location saisonnière. Ils sont rentables, et répondent à des objectifs précis. Les experts en immobilier s’accordent à dire que la location meublée rapporte plus qu’un investissement locatif classique. La différence entre leur rentabilité respective est à hauteur de 25 %.

La location saisonnière s’adresse particulièrement aux propriétaires de résidences situées dans des régions ou villes touristiques. La rentabilité tirée de ce type d’investissement oscille entre 4 et 10 %.

La possibilité de financer son projet immobilier à crédit

On pense souvent que l’investissement locatif est impossible sans apport. Et pourtant, ce n’est plus le cas. Presque tout le monde peut aujourd’hui accéder au marché de l’immobilier locatif. Il suffit pour cela de recourir à un crédit immobilier destiné à financer son projet d’investissement. D’ailleurs, les taux d’intérêt actuels sont raisonnables (- 1 %).

En recourant à l’endettement, il est possible de devenir propriétaire d’un bien destiné à la location sans apport financier. Il y aura toujours des conditions d’éligibilité à remplir, peu importe l’établissement prêteur sollicité. Les banques les plus généreuses proposent à leurs clients d’emprunter jusqu’à 110 % du prix d’achat d’un bien. En tout cas, les revenus locatifs générés vont contribuer à la réduction _des mensualités de prêt immobilier.

La défiscalisation immobilière devient possible avec la pierre

La rentabilité et le financement par crédit ne sont pas les seuls avantages afférents à un investissement immobilier locatif. Il y a, aussi, la défiscalisation immobilière. Différents dispositifs prévus à cet effet ont été créés pour permettre aux investisseurs particuliers de payer moins d’impôt grâce à la pierre. Les plus connus sont les lois Pinel et Malraux ainsi que le dispositif de Denormandie.

Le dispositif Pinel accorde une réduction d’impôt de 12 %, 18 % à 21 % en contrepartie d’une durée de location de 6, 9 ou 12 ans. Il s’adresse uniquement aux investisseurs ayant opté pour l’immobilier neuf. Inversement, la loi Malraux permet aux propriétaires de bien ancien de bénéficier d’une réduction d’impôt de 22 % (jusqu’à 30 %). Elle est calculée en fonction des travaux entrepris dans le bien loué.

Tags: No tags

Comments are closed.